mercredi 24 octobre 2012

Rien ne va plus, de Douglas Kennedy

Titre: Rien ne va plus
Auteur: Douglas Kennedy
Edition: Pocket
Année: 2002
Nombre de pages: 443

Quatrième de couverture:

Hollywood, où destin rime avec déclin. A la grande roulette du succès, il suffit d'un coup pour arriver au sommet. Et d'un mauvais numéro pour en dégringoler.
David Armitage, scénariste, n'en revient pas: son projet de série vient d'être retenu pour une grande chaîne du câble. Dix ans de galère, à placer des scripts ici ou là, vont finalement payer. Reconnaissance, fortune, célébrité sont au rendez-vous.
Mais Los Angeles ne manque pas de mauvais anges: peu à peu, la machine s'emballe. La ville-cinéma lui réserve une chute à sa mesure... Titanesque.

Mon avis:

Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu de Douglas Kennedy (Doug comme on l'appelle chez moi). Et ça m'a fait du bien de me replonger dans une de ses histoires.
J'aime son style d'écriture et pour l'instant je ne me souviens pas avoir été déçu par l'un de ses livres. C'est pour l'instant une valeur sûr pour moi.

Cette histoire est vraiment bien construite. Dans la première partie ont découvre comment David réussi dans le monde si impitoyable du cinéma, et dans la deuxième partie sa chute, tout aussi spectaculaire.

J'ai vraiment beaucoup aimé le personnage principal, qui part de rien pour faire fortune, qui croit en ses rêves malgré ses dix année de galère, à se serrer la ceinture, mais qui n'abandonne pas sa passion d'écrire.

Une lecture que je ne peux que recommander.

Citation:

  • A Hollywood, comme dans la vie réelle, le talent est éphémère, volatil, jamais définitif. Même les meilleurs sont soumis à cette loi essentielle: personne n'est unique, personne n'est irremplaçable. Tous, nous jouons selon la même règle du jeu: vous avez votre "moment" - à condition d'avoir assez de chance pour cela, évidemment - mais il dure ce qu'il dure.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire