mardi 16 octobre 2012

Le colonel Chabert, d'Honoré de Balzac

Titre: Le colonel Chabert
Auteur: Honoré de Balzac
Edition: Le Livre de Poche
Année: 1984
Nombre de pages: 93

Quatrième de couverture:

Il y a le crime de sang, la justice s'en charge. Mais aucun code pénal ne châtie le crime moral, celui qui tue par un mot. Le colonel Chabert meurt deux fois: sur le champ de bataille d'Eylau, enseveli vivant sous les cadavres amoncelés et, dix ans plus tard, à son retour, bafoué par les notaires de sa femme qui, remariée et héritière de ses biens, refuse de la reconnaître.

Mon avis:

J'ai plutôt eu du mal à lire ce livre surtout à cause du style qui est assez particulier et dont je n'ai vraiment pas l'habitude. Comme c'est mon premier livre de Balzac il faut du temps pour s'habituer.

C'est en fait l'histoire d'un homme que l'on croyait mort et qui veut reprendre sa revanche sur sa femme, qui s'est remarié et a touché tout l'héritage.

Heureusement que l'histoire est courte, car si non je pense que je l'aurait abandonné. 
Ce classique n'a pas pris avec moi. Dommage!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire